Radis noir *Conditions particuli

Famille : crucifères ou brassicacées
Nom scientifique : raphanus sativus

Les origines du radis remonteraient à plusieurs siècles avant notre ère. D’abord cultivé en Chine, il aurait par la suite conquis les Grecs anciens et les Romains. Il semble qu’il ait fallu attendre le XVIIIe siècle avant que le radis noir, originaire de l’Europe de l’Est, soit consommé en France.

Les botanistes croient que le radis noir a été la première espèce de radis cultivée par les humains. On sait que les Égyptiens le cultivaient déjà à l'époque des pharaons, car on a trouvé, dans le temple de Karnak, des hiéroglyphes le représentant.

L'espèce Raphanus sativus comprend plusieurs variétés de radis. Parmi les plus connus, on trouve le radis rouge ou rose (Raphanus sativus var radicula) qu’on retrouve souvent dans nos assiettes, et le daïkon (Raphanus sativus var longipinnatus), un gros radis blanc très utilisé au Japon.

Tous ces radis possèdent plus ou moins les mêmes propriétés, mais en herboristerie occidentale, le radis noir a été préféré pour les usages médicinaux

Production

  J F M A M J J A S O N D
Mise en place                        
Disponibilite Val de Loire                        
Disponibilite extérieure                        

Atouts santé

Le radis noir est un aliment alcalinisant, nutritif et tonifiant, peu énergétique, riche en eau , fibres (favorables au transit intestinal) et sels minéraux ( soufre , fer et iode ) en Vitamine C . Pendant les mois d'hiver, il aide à combattre les infections. Il combat les radicaux libres , stimule les cellules hépatiques. Il a une action sur la prévention des maladies hépato-biliaires en général.
Il peut être responsable de flatulences. En cas de calculs biliaires, s'assurer auprès du médecin qu'il n'y a pas d'obstruction des voies biliaires avant d'utiliser du radis noir. Il peut créer des brûlures ou des aigreurs d'estomac.

Bon à savoir...

Produits associés

Copyright © 2006 - 2019 - Rosée des Champs - Tous droits réservés