Le choix des variétés

En début de campagne le Service Technique fournit à chaque producteur une liste des variétés recommandées.

Chaque année, des essais variétaux sont réalisés en conditions réelles permettant de choisir les variétés les mieux adaptées. Ces variétés sont sélectionnées en fonction des exigences de production et de transformation et surtout en tenant compte des exigences de la clientèle.
Cette recherche d’innovation et d’amélioration variétale est un véritable point fort de la coopérative qui se trouve au cœur de l’un des plus importants bassins semenciers : l’Anjou est le berceau de la production de semences où les plus nombreux obtenteurs et multiplicateurs sont aujourd’hui installés.

L’optimisation du développement de la plante

L’eau

Les apports d’eau sont raisonnés de façon à assurer une bonne irrigation tout en économisant l’eau. Le système d’irrigation est ainsi judicieusement choisi et adapté à la culture : la priorité est donnée aux rampes d’aspersion, à la couverture par quadrillage ou lorsque la culture s’y prête au goutte-à-goutte.
L’irrigation est pilotée en fonction de la nature du sol, du stade de la culture et des conditions climatiques. L’utilisation de tensiomètres comme soutien au pilotage tend à se développer parmi les producteurs. La qualité de l’eau d’irrigation est également contrôlée chaque année et sur chaque exploitation. L’analyse d’eau porte sur des critères bactériologiques (les microorganismes présents) et sur des critères chimiques (pH, concentration en NO³-, concentration en NO²-).

Les nutriments

Les apports de nutriments nécessaires au développement de la plante sont définis par un programme de fertilisation adapté à la culture et au sol établi par le Service Technique.

Les techniques culturales

Désherber et entretenir la culture sont des étapes indispensables au bon développement de la plante. Dans la mesure du possible et en respect de la Charte Rosée des Champs, les techniques culturales respectueuses de l’environnement sont privilégiées.

Tensiomètre :

Appareil permettant de mesurer et d’analyser l’évolution de la tension de l’eau dans le sol.
La tension exprime la force de liaison entre l’eau et le sol. La disponibilité de l’eau du sol pour les racines est fonction des différentes forces qui s’exercent sur l’eau : les forces liant l’eau et le sol, la force gravitaire (le poids) et une autre force en concurrence avec les deux précédentes : la succion des radicelles.
L’utilisation de tensiomètres permet donc de quantifier l’eau du sol disponible pour la plante et donc de gérer l’irrigation de façon raisonnée.

Copyright © 2006 - 2019 - Rosée des Champs - Tous droits réservés